A propos de l’EJDH

EJDH est une association progressiste à but non lucratif qui regroupe actuellement des juristes de 18 pays européens, qui luttent ensemble

pour :

  • les droits de l’homme et les libertés civiles, les droits sociaux et économiques, la démocratie,
  • les droits des migrants et des réfugiés, le droit au développement de tous les pays, la paix,
  • l’égalité des droits entre les femmes et les hommes,
  • les droits des minorités,
  • le droit des peuples à l’autodétermination,
  • et la poursuite des criminels de guerre et des auteurs de violations des droits humains

contre:

  • les dictatures,
  • l’oppression du peuple,
  • la discrimination, le racisme,
  • la guerre et
  • toutes les violations des droits de l’homme

Pour atteindre ses objectifs, l’EJDH

  • organise des conférences, des observations de procès, et des missions droits de l’Homme (lpar exemple au Pays Basque, Colombie, Palestine, Turquie, Sahara occidental)
  • élabore des avis d’experts sur des questions de droit international, droits de l’homme, et droit européen
  • publie des déclarations et écrit des lettres de protestation pour augmenter la sensibilisation du public et des gouvernements
  • organise la solidarité et d’autres campagnes

 


Parmi les thèmes d’actualité  l’EJDH sont:

  • les activités anti-terroristes européenne et leur impact sur les droits de l’homme et les libertés civiles
  • les traités de l’Union Européenne et leur impact sur la démocratie, les droits de l’homme et les libertés civiles et la paix
  • la politique d’immigration de l’Union Européenne
  • l’application du droit international
  • les droits sociaux et économiques en Europe, et le droit à l’éducation
  • le droit du travail sous la pression des politiques néo-libérales
  • le droit à la vie privée et le droit à l’information
  • les violations des droits humains dans le Pays Basque, Colombie, Palestine, Turquie, au Sahara occidental
  • le droit à l’autodétermination des peuples, en particulier les Basques, les Kurdes, les Irlandais, les Palestiniens et le peuple du Sahara occidental

 


L’EJDH travaille en partenariat avec l’Association internationale des juristes démocrates (AIJD) et coopère également avec d’autres organisations de juristes progressistes et de droits de l’Homme, tels que des avocats européens démocrates (AED), le Centre européen pour les droits constitutionnels et humains (ECCHR), des syndicats , des universités, et le Réseau
européen contre le racisme (ENAR).

L’EJDH a été fondée le 1er mai 1993 à Paris, et est ouvert aux avocats/juristes de tous les pays européens.

Les membres de l’EJDH comprennent des organisations d’avocats/juristes et des juristes individuels des pays suivants:

Albanie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Angleterre, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Italie, Lettonie, Roumanie, Russie, Espagne / Pays Basque, Suisse, Turquie.

Les Finances

Eldh est financé par les cotisations des membres et des dons. De temps en temps, elle reçoit des subventions de l’Union européenne. L’Eldh est indépendante de tout parti politique. Tous les membres du Comité exécutif, y compris le président et le secrétaire général, travaillent bénévolement et ne reçoivent aucun paiement de l’Eldh pour leur travail.


Les Membres du bureau:

Le président de l’EJDH est le Professeur Bill Bowring, avocat à Londres. Il enseigne le droit international et les droits de l’homme au Birkbeck College, Université of London.

Le Secrétaire général est Thomas Schmidt, avocat syndical à Düsseldorf

Mme la Professeure Monique Chemillier-Gendreau, Paris. Ancienne Présidente pendant 8 ans, elle a été élue Présidente d’honneur. Elle a enseigné le droit international à l’Université de Paris VII, Denis Diderot.


La demande d’adhésion

L’adhésion à l’EJDH est accessible aux organisations d’avocats/juristes. Les juristes individuels ne sont admis que lorsqu’il n’existe pas d’organisation de juristes dans leur pays, déjà membre de l’EJDH. Pour plus de détails, voir les statuts de l’EJDH.